Loading...

À Pau, un smartphone Samsung prend feu avant d'exploser

Cet été, l'explosion de Galaxy Note 7 avait causé le retrait de ce modèle du marché.

Un Samsung Galaxy J5 a laissé échapper de la fumée dans les mains d'un jeune enfant, ce dimanche 6 novembre à Pau. Les parents ont porté plainte le 7 novembre, dans l'après-midi.
Le Galaxy Note 7 n'est pas le seul smartphone Samsung à souffrir de problèmes de sécurité. Dimanche 6 novembre, dans la soirée, un Galaxy J5 acheté en juin 2016 a commencé à prendre feu dans les mains d'un jeune enfant palois, avant que sa batterie n'explose quelques minutes plus tard, laissant échapper une épaisse fumée noire. L'incident a conduit ses parents, Hicham Omari et Lamya Bouyirdane, à appeler les pompiers, après avoir isolé le téléphone.
«J'avais vu des vidéos sur YouTube de téléphones qui brûlent comme ça, alors je l'ai laissé dans la chambre et j'ai éloigné les enfants», explique le père à Sud-Ouest. «On a attendu qu'il se vide mais on a respiré la fumée pendant peut-être dix minutes. C'était une épaisse fumée noire. Ce qui est scandaleux c'est que mon fils aurait pu perdre sa main!»
Contacté par l'AFP, un responsable des pompiers confirme l'information parue dans le quotidien. «Nous avons reçu un appel dimanche soir d'un couple nous expliquant que leur Samsung avait explosé. Nous ne sommes pas intervenus car le Samsung s'est consumé tout seul sans provoquer d'autres dégâts», indique-t-il. Son équipe a conseillé à la famille de se rendre aux urgences pour bénéficier d'une consultation en raison de la fumée qu'ils avaient respirée. Les médecins n'ont détecté aucune anomalie. Les parents ont déposé plainte ce lundi 7 novembre auprès du commissariat de Pau.

Une batterie différente du Galaxy Note 7

Lancé en avril, le Galaxy J5 est un modèle plus abordable que le Galaxy Note 7, sujet à une série d'explosions depuis sa mise en circulation et retiré de la vente depuis le 11 octobre. Les batteries de ce dernier modèle étaient jusqu'à présent considérées comme responsables de telles combustions spontanées. Bien que toutes deux en lithium, les batteries du Galaxy J5 et du Note 7 sont différentes. L'enquête du fabricant sud-coréen au sujet de son modèle défectueux se poursuit actuellement, et n'a pas encore donné de résultats définitifs.
L'incident lié au Galaxy J5 vient entacher encore un peu plus l'image de marque de Samsung. Le rappel de 4,3 millions de ses Galaxy Note 7 fait craindre d'importantes répercussions environnementales. Une pétition de Greenpeace a été mise en ligne pour éviter que l'ensemble de ces modèles ne soient détruits par la marque. Le 4 novembre, Samsung a également procédé au rappel de près de trois millions de machines à laver commercialisées aux États-Unis, fabriquées depuis 2011 et pouvant blesser leurs utilisateurs.
 
GEEK INFO | 8579763189254463953

Enregistrer un commentaire

Accueil item

ABONNE TOI ICI

POPULAIRE

CONTACT

Nom

E-mail *

Message *